Programme intégré de formation clinique

ÉVALUATION DE LA PERSONNALITÉ : PREMIER ACTE THÉRAPEUTIQUE
APPROCHE STRUCTURALE ET MÉTHODES PROJECTIVES

Ces activités de formation sont reconnues aux fins de la formation continue en psychothérapie.

Problématique

Les psychologues sont régulièrement sollicités pour offrir un éclairage sur la dynamique de clients qui recourent aux services de santé. Or, ils se plaignent souvent de mal maîtriser les outils d’évaluation qui leur permettraient de répondre aux questions complexes que d’autres professionnels de la santé leur adressent ou qu’eux-mêmes se posent. Dans les dernières années, la majorité des universités a délaissé l’enseignement approfondi des méthodes projectives. Par ailleurs, peu de psychologues ont pris connaissance d’un changement de cap majeur qui s’est opéré ces dernières années dans le champ de l’évaluation de la personnalité, à savoir que la dichotomie traditionnelle entre évaluation et psychothérapie n’est plus de mise aujourd’hui. Le champ des méthodes projectives s’est affiné et permet désormais une analyse beaucoup plus subtile et approfondie des diverses organisations de personnalité et de leur fonctionnement, en particulier, lorsqu’il s’agit de situations ou d’enjeux complexes, tel le domaine de l’expertise psychologique.

Besoin

Les psychologues qui souhaitent acquérir une compétence dans le champ de l’évaluation projective de la personnalité doivent pouvoir se former de façon rigoureuse. Le programme de formation qu’assure l’Institut de Psychologie Projective (IPP) est actuellement le seul programme structuré au Québec qui permette de le faire. Il a débuté en 1994, en partenariat avec le Centre de Psychologie Gouin, où se déroule toujours la première année de formation. Depuis 22 ans, plusieurs centaines de psychologues ont bénéficié de ce programme. L’enseignement des méthodes projectives (Rorschach et TAT) ne repose pas sur une méthode de cotation classique (ex : Klopfer, Exner) mais propose plutôt une approche psychodynamique du discours qui utilise une grille d’analyse directement inspirée du modèle structural de J. Bergeret. Cette approche est conçue de façon à ce que les participants puissent rapidement mettre en pratique leurs nouvelles connaissances. Ceux qui souhaitent vraiment acquérir une compétence spécialisée dans l’évaluation de la personnalité, ce qui représente environ 70 à 80% des participants, poursuivent leur formation au-delà de la première année et complètent la totalité du programme.
Le psychologue qui œuvre dans le domaine de l’évaluation doit être familier avec différents modèles nosologiques, connaître les limites du modèle psychiatrique actuel et maîtriser autant l’approche symptomatologique que l’approche structurale de la psychopathologie. Il doit développer une approche de l’évaluation qui déborde largement l’apprentissage d’une technique ou d’un système de cotation ou d’une méthode d’analyse. Ainsi il devra savoir dégager les éléments structuraux de la personnalité pour donner sens au symptôme ou à la plainte. Il devra répondre à des questions de diagnostic différentiel qui ont un lien étroit avec les modalités de l’intervention thérapeutique. Il aura à restituer ses observations au client, à l’équipe soignante ou à un tiers de façon intégrative et compétente. Il devra être en mesure de remplir un rôle de consultant dans des dossiers complexes, notamment en évaluant le risque de violence hétéro- ou auto-agressive souvent présent en santé mentale. Il devra aussi dégager les éléments clefs du processus de psychothérapie à partir de la démarche d’évaluation de la personnalité.

Clientèle

Psychologues et doctorants en psychologie ayant complété au minimum leurs deux premières années de doctorat et leur première année de stage.

Durée de la formation

122 heures réparties en 5 activités de formation (40 heures + 20 heures + 20 heures + 21 heures + 21 heures) étalées sur 5 ans, sous forme de blocs de 10 heures ou journées de 7 heures, à Montréal et en région.
La première année de formation (Activité 1) se donne en partenariat avec le Centre de Psychologie Gouin. La dernière année de formation (Activité 5) est assurée par Odile Husain, Ph.D. et Mariette Lepage, M.Ps. L’Institut de Psychologie Projective ne peut assurer que tous les niveaux soient donnés car la tenue des activités dépend du nombre de participants.

Objectifs
  1. Acquérir une pratique intégrative et thérapeutique de l’évaluation de la personnalité
  2. Développer une solide connaissance de la psychopathologie
  3. Maîtriser l’administration et l’analyse structurale des méthodes projectives
  4. Répondre à des questions de diagnostic différentiel
  5. Elaborer des stratégies de restitution au client, à l’équipe soignante ou à des tiers
  6. Transférer et intégrer les observations recueillies au contexte de la psychothérapie
Préalables

Intérêt marqué pour l’évaluation de la personnalité et ses applications cliniques. Connaissances en psychopathologie et familiarité avec les méthodes projectives souhaitées, mais non requises. Les activités doivent être complétées dans l’ordre chronologique ; ainsi, un participant ne peut s’inscrire à l’Activité 3 sans avoir complété au préalable les Activités 1 et 2. L’adhésion au programme de formation présente des avantages de flexibilité, à savoir que les années de formation peuvent ne pas être consécutives. Les participants apprécient pouvoir prendre une pause professionnelle (pour maladie, grossesse, rédaction de thèse, voyage à l’étranger etc.) sans perdre leurs acquis.

Contenu

Les activités sont conçues en fonction de la complexité grandissante des enjeux.

  • Activité 1 : Parcours de la psychopathologie et repères pour l’intervention
  • Activité 2 : La symptomatologie revisitée: personnalité et sens du symptôme
  • Activité 3 : Diagnostic différentiel structural au service de l’intervention thérapeutique
  • Activité 4 : Cas complexes d’évaluation: de l’analyse à l’entrevue de restitution
  • Activité 5 : Passages de l’évaluation à l’intervention : applications cliniques
Méthode ou stratégie pédagogique

Les applications cliniques se font à l’aide d’études de cas détaillées, représentatives de diverses organisations de la personnalité, et sont menées en parallèle avec la discussion théorique. Les protocoles et/ou le matériel clinique présentés seront distribués lors de la séance qui précède leur analyse pour donner la possibilité aux participants d’étudier le cas à l’avance. Des articles de psychologie projective et des notes d’analyse de cas feront également partie du matériel de formation. La méthode pédagogique privilégiée est de nature interactive et requiert une implication active des participants.

Attestation

Une attestation de participation sera remise aux participants pour chaque activité du programme de formation complétée.

Voir aussi – Programme de formation: Niveau INiveau IINiveau IIINiveau IVNiveau V