Les membres de l'IPP - Mélanie Jomphe, D.Ps.

Mélanie Jomphe, D.Ps.

Mélanie Jomphe, D.Ps.

Mélanie Jomphe, D.Ps.

Mélanie Jomphe a réalisé une partie de ses études en psychologie à l’Université d’Ottawa, pour ensuite se spécialiser en psychologie clinique auprès des jeunes dans le cadre de ses études doctorales à l’Université Laval. Elle se passionne pour le travail auprès des enfants et de leur famille.

Déjà pendant ses études, Mélanie Jomphe a débuté une spécialisation en pédopsychiatrie. Elle a travaillé pendant quelques années en santé mentale, sur une unité d’hospitalisation où elle occupait le poste de psychologue du milieu thérapie. Elle a alors eu l’occasion de mettre à profit plusieurs facettes du métier de psychologue. À l’intérieur d’une équipe multidisciplinaire, elle a travaillé à l’harmonisation des soins entre les différents professionnels. Elle a développé une passion pour le support clinique auprès des intervenants, en accompagnant ces derniers dans la prise de conscience de leur enjeux contre-transférentiels, dans l’établissement de relations thérapeutiques et dans la compréhension des dynamiques de personnalité de leur patients. Mélanie Jomphe a également développé une expertise en thérapie de groupe avec les jeunes avec lesquels elle utilise le dessin pour les faire cheminer et leur permettre d’aborder différents enjeux.

Elle utilise un modèle de référence psychodynamique et favorise un cadre de travail intégratif dans sa pratique avec les enfants. Ainsi, elle accorde une grande place au travail auprès de leur famille et s’assure de bien en connaître la dynamique afin de favoriser la compréhension qu’ont les parents de leur enfant et de les guider dans leur rôle parental. Aujourd’hui psychologue en bureau privé, elle poursuit son travail auprès des enfants avec une clientèle élargie.

Mélanie Jomphe présente un vif intérêt pour l’évaluation et le diagnostic différentiel. Elle travaille à donner un sens aux symptômes et à décrire les enjeux de chaque personnalité. Elle se forme depuis plusieurs années pour développer une expertise en évaluation projective. Elle utilise la méthode psychodynamique d’analyse du discours qui lui permet d’accéder à une lecture intégrative et approfondie de la dynamique de personnalité de ses clients, et ainsi proposer des interventions mieux adaptées et davantage personnalisées. Elle fait de la supervision clinique auprès de jeunes psychologues et possède une expertise particulière dans le diagnostic des troubles du spectre de l’autisme.

<< Retour à la liste des membres de l’IPP